24 décembre 2013 2 24 /12 /décembre /2013 23:10

 

 

 

FLUxus CONtre EMPloi, exposition

PARachutée, une performance dégonflée qui tombe à pic, une performance Hue Dada*

Galerie l'Œil Histrion, Hermanville-sur-Mer

curatoriat Charles Dreyfus-Pechkoff, Katia Feltrin et Francine Flandrin.

 

captation photographique Katia Feltrin et Igor Futterer

remerciements Paul-louis Flandrin et Louis Juster

complicité performative Federico Mannella

courtesy galerie l'Œil Histrion

 

Performance réalisée le 6 septembre 2013

Exposition du 6 septembre au 2 novembre 2013

 

 

 

Parachutée, une performance dégonflée qui tombe à pic
pour un "fluxus contre emploi", 2013

 

 

Une exposition post-fluxus proposée par Jean-Michel Pinchon, à l'occasion de la parution, aux Presses du réel, du livre de Charles Dreyfus-Pechkoff "Fluxus, l'avant-garde en mouvement", avec Stéphane Bérard, BP, Charles Dreyfus Pechkoff, Francine Flandrin, Katia Feltrin, Lotta Hannerz, Les Pontificall Beuys, Julien Prévieux, Nadia Rabhi, Maud Thomazeau et Sanja Todorovic.
 
En cet fin d'été 2013, alors que les forces militaires françaises sont engagées au Mali, Parachutée, une performance dégonflée qui tombe à pic, se déroule sur les lieux du débarquement de la Seconde Guerre Mondiale. Hop.

 

DSC04484

DSC04488

1017036 10151820254743405 724780189 n

DSC04491

DSC04492

DSC04494

DSC04495

DSC04496

DSC04497

DSC04499

DSC04500

DSC04502

courtesy-igor-futterer.jpg

1255472 10201454532424100 2141036975 n

DSC04505

1186302

 

FLUxus CONtre EMPloi, l'exposition

 

L1070639R

Lotta Hannerz, Regula Farouch II, 2003 -

Francine Flandrin, Parachutée, 2013.

L1070658R

Charles Dreyfus-Pechkoff, Vertu ose !

L1070662R

Collectif BP, Only, dessin à l'huile de vidange, 2007 - Sanja Todorovic, Les quatres saisons, 2012

Charles Dreyfus-Pechkoff, Sans titre

L1070635R

Francine Flandrin & Katia Feltrin, Duel sans plomb, 2011, captation Marie Aerts - Julien Prévieux, Lettres de non motivation, courtesy Galerie Jousse Entreprise - Nadia Rabhi, Dreamers # Vincent, 2011 - Francine Flandrin, Aphorismes, proverbes & expressions #46 “Tête d'œuf ”, 2010 - Stéphane Bérard, Sensibilisation des publics aux formes innovantes, 2013, courtesy galerie Eva Meyer.

L1070637R

Stéphane Bérard, Sensibilisation des publics aux formes innovantes, 2013, courtesy galerie Eva Meyer - Francine Flandrin, Mot compte triple, 2012 - Les Pontificall Beuys, Espace poule emploi, 2013

 

 

* Hue Dada – principes et préceptes, définition


Hue Dada, c’est l’oxymore dans l’action, ex : freiner pour avancer, reculer pour aller de l’avant, démouler des glaçons liquides, courir le 2 mètres, rouler en crabe, partir chez soi, construire au Caterpillar, low cost classe champagne, le saut en largeur.

Une profession Hue Dada est nécessairement oxymorique, ex :CRS, président de la République, députés, pilote de ligne astigmate, cantatrice décapitée, caviste abstinent, statisticiens de rien et de zéro, banquier visionnaire, trader prévoyant, avocat mûr.

Hue Dada, c’est l’art de vivre de l’accessoire, ex : la tong moon boots, le képi sombréro, la carte bleue liquide, le verre passoire, le bouclier aimanté, le couteau mou, le hachoir presse purée, le tattoo gommable, le casque éponge, la boule Quies cornet, les haltères à l’hélium, les faux-cils tue mouche, le rapporteur revenu.

Quelques pathologies d’un sujet Hue Dada : l’ecchymose rose, l’hémophilie bibliophile, le lumbago lymphatique, la tabagie exiguë, la lombalgie des molaires, l’appendicite indexée, la fièvre de dada.

Ses préférences musicales : la potée musicale.

Ses films cultes : “La fraise mécanique”, “Easy Writer” et “Jackie White”.

Les intellectuels ayant inspiré la pensée Hue Dada : Guy des Bars, Gilles Troisleuze, Félix Gay Paris, Antonin Marteau,  William Vraikner, Stefan Drei.

Être Hue Dada, c’est être narcissique compatissant et maniaco dépressif stabilisé.

La religion Hue Dada est nihiliste croyant en Chardonnay, tendance chapelet en scoubidou.

Les mathématiques Hue Dada sont l’équation de rien et les parallèles perpendiculaires.

Être Hue Dada, c’est se déplacer en sulky, manche à balai (pour déplacement de proximité), Carte Avoine, Pass Galipo, moissonneuse fouetteuse, métro de campagne, brouette fluviale.

Hue Dada propose quelques aménagements urbains : haras dans les jardins de l’Elysées, zone de contestation place de la Concorde.

Hue Dada, c’est une alimentation éco-durable, ex : le poulet en plastique, le céleri rêve, les streptocoques à la coque, le melon en mouillette, l’ouille au lit, le flageolet.

Hue Dada recommande les drogues : le chanvre, la grenadine en bâtonnet, la fraise Tagada.

Une décoration intérieure Hue Dada est nécessairement à chevron.

Le jardinage Hue Dada se compose de pelouse synthétique, grange à foin et jardinière d’avoine.

Un Toast Hue Dada : Huuuuuuue Dada !

Philosophie Hue Dada : tagada tsoin tsoin.

Signes de ralliement la cravache, le sifflet, la pancarte “miaou”.

Sport national le tiercé sous hypnose.
 

 

Hymne national nécessairement étranger. 

 

Remerciements & liens

Galerie l'Œil Histrion 

Charles Dreyfus-Pechkoff 

Katia Feltrin

Paul-louis Flandrin 

Nadia Rabhi

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Francine Flandrin F2