10 décembre 2013 2 10 /12 /décembre /2013 16:10

 

MARseille, à tous POInts de VUE
performance Hue Dada* dans le cadre de l'exposition : Performance, empreintes et passages à l'acte.

La Friche belle de mai, Marseille
curatoriat Mehdi Brit, dans le cadre de la programmation d'Astérides.

 

complicité Julie Higonnet,
Paul-Louis Flandrin et Jean-Michel Pinchon

captation photographique JC Lett 

Exposition du 6 juillet au 15 septembre 2013 

Performance réalisée dimanche 15 septembre 2013

 

 

 

rvb-600-marseille.jpg
Marseille à tous points de vue,  2013
 
- Dis, quel effet ça fait d’être propulsé dans une nouvelle culture ? Changer de regard, changer de point de vue, tout ça… Il faut un temps d’adaptation ou bien ça reste flou tout le temps ?

Pour répondre à ces questions, Francine Flandrin propose de vivre une situation insolite en changeant notre vision des choses. Au cours d'une performance participative, elle invite chacun à remplir les papiers de la République Hue Dada avec des lunettes de correction dioptrique non adaptées.
 
Pendant ces studieuses écritures, elle incarne la figure de l'autorité administrative et stigmatisant un personnage peu empreint à l'empathie, elle réalise des micros performances : lecture de la presse colonialiste des années cinquante, déjeuner, brossage de dent, épilation,….
 
Nous plongeant dans les tumultes du décryptage d’une société qui n’est pas la nôtre, l’artiste offre la possibilité d’expérimenter le fait d’être étranger.

 

MG 0249

marseille-2013 0769

MG 0256

MG 0264

MG 0273

MG 0285

MG 0288

MG 0291

MG 0298

MG 0313

MG 0314

MG 0315

MG 0318

MG 0322

MG 0327

MG 0336

MG 0338

marseille-2013 0773

MG 0359

MG 0384

MG 0398

MG 0383

MG 0420

MG 0443

MG 0468

MG 0466

MG 0480

MG 0496

MG 0506

MG 0511

MG 0520

MG 0535

MG 0541

 

 

Marseille à tous points de vue, performance Francine Flandrin
réalisation Claire Guellec, courtesy Cartel-Art Contemporain et Astérides

 

 

 

 

VUEs de l'EXPosition 

Performance : empreintes et passages à l'acte.

 

MG 9721A

MG 9726A

 

 

* Hue Dada – principes et préceptes, définition


Hue Dada, c’est l’oxymore dans l’action, ex : freiner pour avancer, reculer pour aller de l’avant, démouler des glaçons liquides, courir le 2 mètres, rouler en crabe, partir chez soi, construire au Caterpillar, low cost classe champagne, le saut en largeur.

Une profession Hue Dada est nécessairement oxymorique, ex :CRS, président de la République, députés, pilote de ligne astigmate, cantatrice décapitée, caviste abstinent, statisticiens de rien et de zéro, banquier visionnaire, trader prévoyant, avocat mûr.

Hue Dada, c’est l’art de vivre de l’accessoire, ex : la tong moon boots, le képi sombréro, la carte bleue liquide, le verre passoire, le bouclier aimanté, le couteau mou, le hachoir presse purée, le tattoo gommable, le casque éponge, la boule Quies cornet, les haltères à l’hélium, les faux-cils tue mouche, le rapporteur revenu.

Quelques pathologies d’un sujet Hue Dada : l’ecchymose rose, l’hémophilie bibliophile, le lumbago lymphatique, la tabagie exiguë, la lombalgie des molaires, l’appendicite indexée, la fièvre de dada.

Ses préférences musicales : la potée musicale.

Ses films cultes : “La fraise mécanique”, “Easy Writer” et “Jackie White”.

Les intellectuels ayant inspiré la pensée Hue Dada : Guy des Bars, Gilles Troisleuze, Félix Gay Paris, Antonin Marteau,  William Vraikner, Stefan Drei.

Être Hue Dada, c’est être narcissique compatissant et maniaco dépressif stabilisé.

La religion Hue Dada est nihiliste croyant en Chardonnay, tendance chapelet en scoubidou.

Les mathématiques Hue Dada sont l’équation de rien et les parallèles perpendiculaires.

Être Hue Dada, c’est se déplacer en sulky, manche à balai (pour déplacement de proximité), Carte Avoine, Pass Galipo, moissonneuse fouetteuse, métro de campagne, brouette fluviale.

Hue Dada propose quelques aménagements urbains : haras dans les jardins de l’Elysées, zone de contestation place de la Concorde.

Hue Dada, c’est une alimentation éco-durable, ex : le poulet en plastique, le céleri rêve, les streptocoques à la coque, le melon en mouillette, l’ouille au lit, le flageolet.

Hue Dada recommande les drogues : le chanvre, la grenadine en bâtonnet, la fraise Tagada.

Une décoration intérieure Hue Dada est nécessairement à chevron.

Le jardinage Hue Dada se compose de pelouse synthétique, grange à foin et jardinière d’avoine.

Un Toast Hue Dada : Huuuuuuue Dada !

Philosophie Hue Dada : tagada tsoin tsoin.

Signes de ralliement la cravache, le sifflet, la pancarte “miaou”.

Sport national le tiercé sous hypnose.

Hymne national nécessairement étranger.

  

 

Remerciements & liens

 

Remerciements aux participants de la performance, Cynthia Albisser, Pierre-Pascal Altamurini, Rodolphe Amadeus, Julie Bedos, Andrew Camara, Marguerite Duchesse Ortanse, Nita Cambot Fernandez, Paul-Louis Flandrin, Holly Golochtly, Emeline Grangé, Philippine Moncomble,  Jean-Michel Pinchon, Louise Poureau, Soraya Rouissi et Margot Schaaff. 
 

 

Repost 0
Published by Francine Flandrin F2